Je suis…Jean-Jacques Rousseau

300 ans de modernité

10 €

Jean-Jacques Rousseau né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville, reste une des figures les plus illustres du Siècle des Lumières et de toute l’histoire de la pensée. Écrivain, musicien, et surtout  immense philosophe, il est sans conteste le penseur auquel la Révolution Française doit le plus. Ses écrits présentent parfois un caractère paradoxal et déconcertant. La richesse de sa vision du monde en fait pourtant un auteur rebelle à toute classification. Beaucoup, à l’exemple de Voltaire, l’accusent de vouloir nous faire « marcher à quatre pattes », en font un misanthrope, un nostalgique, un passéiste, rêvant d’un « âge d’or » et regrettant « l’état de nature » et « le bon sauvage ». Or, qu’il herborise, se livre à de mélancoliques Confessions, critique la dégradation des mœurs causée par un progrès aveugle des sciences et des techniques, qu’il déplore les injustices et l’iniquité de la monarchie absolue, ne l’empêche nullement, au contraire, d’être un penseur de l’avenir, un visionnaire confiant en la perfectibilité humaine, épris d’égalité, un des fondateurs de la démocratie.

Odile NGUYEN SCHOENDORFF Collection 76 pages ISBN : 978-2-7570-0223-0

Dans la même collection...

“C’est dans la tempête que l’on reconnaît le pilote.” Sénèque