Fondation secrète de l’homéopathie

35 €

Le succès social et industriel de l’homéopathie nécessitait une analyse approfondie de ses origines. Cet ouvrage forme le premier volet d’une vaste étude sur la genèse de l’homéopathie d’Hahnemann (1755-1843) jusqu’en 1810, date de la première édition de son Organon. Nous analysons en détail, outre les sources hippocratiques et paracelsiennes traditionnellement reconnues, mais parfois contestées, du système homéopathique, ses origines historiques et philosophiques qui lui sont les plus contemporaines. Parmi celles-ci figure la pensée médicale de la seconde moitié du XVIIIe siècle que nous illustrons par l’examen d’ouvrages de médecins praticiens ou expérimentateurs. Nous montrons la filiation, soupçonnée mais à notre connaissance jamais étudiée, entre l’homéopathie d’Hahnemann, le rosicrucisme et la Franc-maçonnerie. Dès l’âge de vingt-deux ans, Hahnemann fut en effet initié franc-maçon et entra en contact avec un courant ésotérique véhiculant des «sciences» secrètes ou dites occultes. Le centre de gravité de la franc-maçonnerie était alors très mouvant, à la fois dans l’espace européen et dans les idées des différents ordres qui l’investissaient, allant de la philosophie des Lumières radicale à l’illuminisme spiritualiste. Nous dévoilons comment Hahnemann a puisé dans ce fonds commun humaniste et philanthropique pour combattre une médecine alors peu scientifique et une thérapeutique nuisible. Outre la découverte d’un pharmakon original, son œuvre nous invite à ne pas négliger l’hygiène et l’écoute de l’âme du patient

Patrice PINET Collection 378 pages ISBN : 978-2-7570-0296-4

Dans la même collection...

“C’est dans la tempête que l’on reconnaît le pilote.” Sénèque