Boire le temps

Juste le constat lucide de la disparition.

12 €

Juste le constat lucide de la disparition.

Du temps, il en faut. Du temps, on en veut tant. Une illusion de plus ? Qui sait ? Lisons, écrivons un peu, vivons beaucoup. C’est moins la vérité qui importe, que la fuite de celle-ci. Et bien sûr, lui courir après comme un dératé ne sert à rien. Les poètes le savent bien. Éclairons la cheminée avant de retrouver le berceau anonyme de notre vie. Le secret ne doit pas être totalement aboli pour les orphelins du feu. Point d’amertume. Juste le constat lucide de la disparition. Au milieu de cet imbroglio métaphysique : la vérité est absente, pas la volupté. C’est pourquoi la lumière vespérale souvent, la lumière aurorale parfois baignent la plupart des poèmes du recueil. Une invite à la rêverie pour explorer le temps. Au fond, un poète est un astrophysicien, comme lui amoureux de la matière noire et de la lueur des étoiles.

Stéphan CAUSSE Collection 76 pages ISBN : 978-2-7570-0426-5

Dans la même collection...

“Quand je lis un livre, je retarde d’autant le moment où je basculerai dans la folie.” Jack o’Flanaghan