Alain Crozier est né à Roanne, le 11 janvier 1973. Il grandit à La Clayette où il continue de vivre et de travailler. Plonge dans l’art à cinq ans en allant voir dans son atelier Chavignac, peintre résidant chez ses grands-parents, et baigne au même âge dans Brassens, Renaud et les Beatles. Il Commence à écrire des chansons en anglais au lycée puis des nouvelles et récits. Part pour l’université à Dijon, où il prolonge la tenue d’un carnet de bord et rédige des articles pour différents journaux. En 1999, il aborde la poésie moderne après Wilderness de Jim Morrison. Depuis 2003, ses poèmes sont publiés régulièrement dans des revues en France, Belgique, Suisse et Canada. Une nouvelle, 1991, paraît en revue en 2004. Son premier livre, La cité des clés, poésies, est édité en 2007. Il pratique en parallèle la musique et les Arts plastiques. Il dirige la revue de création littéraire Cabaret. La cité des clés, poésie (Jacques André Editeur- juin 2007) Les cités magnétiques, poésie (Jacques André Editeur- février 2010) Blondes obscures, poésie (Chloé des Lys – septembre 2012)