Ouvrage_152

Sébastien JANICKI

Du désordre apparent à l'ordre réel

120 pages

18 €

ISBN : 978-2-7570-0146-2

Ajouter au panier

LES MONSTRES suscitent la peur et, chez ceux qui osent y réfléchir, la controverse au sujet de leur génération. Pour Aristote, le monstre est contre nature au sens général de ce qui va contre les règles générales de la nature; l'époque classique, au contraire, y voit un prodige de Dieu. Comme l'atteste son étymologie - monstrum - le monstre se montre et c'est en cela qu'il suscite l'étonnement et l'interrogation au sujet de sa nature. Alors, est-il véritablement contre-nature ou est-il d'une autre nature? Le statut du monstre s'inscrit désormais dans le problème de l'ordre et du désordre. Le XIXe siècle tentera de ramener le monstre à l'ordre, en hiérarchisant à partir du normal la petite déviance pour aller jusqu'à la monstruosité la plus avérée. C'est aux travaux d'Étienne et d'Isidore Geoffroy Saint Hilaire que nous devons cette grande classification des monstruosités. Cependant, une telle méthode reste-t-elle suffisante pour ramener le monstre du désordre à l'ordre ? Il faudra attendre les travaux d'Étienne Wolff, avec la production expérimentale des monstruosités, pour comprendre que le monstre doit s'appréhender comme du normal empêché ou dévié.

Panier

Votre panier est vide

Frais de port offerts

Paiement en ligne sécurisé par Banque Populaire

Logo_cyberplus

Newsletter